fontsmaller
fontbigger
printer

De nouveaux auxiliaires de proximité sur le terrain


Ecrit le 7 mars 2017 par Véronique Mezille
et illustré par Fabrice Wenger
De nouveaux auxiliaires de proximité sur le terrain Fabrice Wenger
17 nouveaux auxiliaires de proximité ont pris leur fonction ce lundi 6 mars, au terme d’une formation de 4 semaines.

Bien plus qu’un simple métier, être auxiliaire de proximité se révèle un véritable engagement. C’est en tous cas le sentiment des 17 hommes et femmes qui ont reçu, avec beaucoup de fierté, leur attestation, ce vendredi 4 mars lors d’une cérémonie pleine d’émotion.

« Soyez fiers de votre parcours »

De nombreux élus provinciaux et municipaux avaient fait le déplacement jusqu’à l’école de police de Normandie pour assister à cette remise d’attestation, montrant ainsi l’implication de la province Sud, aux côtés des communes, dans la mise en place de dispositifs de sécurité et de lutte contre la délinquance. En effet, dans le cadre du programme provincial d’insertion citoyenne, la province Sud recrute des auxiliaires de proximité qui sont affectés auprès des polices municipales de Nouméa, Dumbéa et Mont-Dore. Pour permettre à ces agents d’appréhender au mieux les missions qui leur sont confiées, ces auxiliaires de proximité suivent une formation d’adaptation à l’emploi, d’une durée de 4 semaines, dispensée par les cadres formateurs du centre de formation de la police nationale de Nouméa.

« Cette cérémonie de clôture de formation est l’occasion de vous rappeler vos droits et vos devoirs. En tant qu’auxiliaire de proximité, vous devez être irréprochables. Continuez à vous former, à vous investir dans vos projets. Soyez fiers de votre parcours » déclare le commissaire divisionnaire Franck Courson, directeur territorial au recrutement et à la formation en Nouvelle-Calédonie, Polynésie Française et Wallis et Futuna.

 

Un relai sur le terrain

En lien direct avec les administrés, les auxiliaires de proximité représentent un relai efficace entre la population, les responsables de la sécurité et l’ensemble des collectivités. Un véritable engagement pour les 7 femmes et 10 hommes de cette première promotion 2017.

« J’ai choisi cette fonction pour être prêt des jeunes, pour répondre à leurs besoins, explique Francis, qui sera en poste à Nouméa. J’étais président du mouvement des jeunes à Lifou et pour moi, c’est la suite évidente. »

« Je voudrais devenir pompier et cette formation est un véritable plus. J’y ai beaucoup appris sur les lois, la sécurité. Pour moi, être auxiliaire de proximité c’est être les yeux et les oreilles de la police sur le terrain. Faire remonter quand ça va pas, mais aussi quand ça va », ajoute Christopher qui va retrouver sa commune du Mont Dore.

« Moi, je veux passer des concours, comme police et douane, renchérit Lucia, affectée à Dumbéa. Avec ce poste, je vais être en contact avec la population, être sur le terrain et c’est ce que j’aime. La formation nous a beaucoup appris sur les différentes situations que nous pouvons rencontrer, comme la drogue, l’alcool….J’ai hâte d’être sur le terrain. »

Les auxiliaires ont pris leur poste ce lundi 6 mars. 11 sont affectés à Nouméa, 5 au Mont Dore et 1 à Dumbéa.

> Je souhaite m'abonner à ALERTE ACTUALITÉS
INFORMATIONS PRATIQUES
abonnement
> Je souhaite m'abonner à ALERTE EVENEMENTS