fontsmaller
fontbigger
printer

Les collégiens se font une toile !


Ecrit le 22 mai 2017 par la province Sud
Les collégiens se font une toile !
L’opération Collège au cinéma a redémarré le 16 mai avec Couleur de peau : miel, un film d’animation franco-belge. La projection s’accompagne d’un travail pédagogique conduit en amont par les enseignants, afin de développer les bases d’une culture cinématographique.

Offrir un regard différent sur le cinéma, c’est la mission que les professeurs se donnent en inscrivant leurs classes à l’opération Collège au cinéma proposée par la province Sud. Chaque année, plus de 1 000 collégiens découvrent des œuvres cinématographiques sélectionnées, parmi une liste suggérée par le Centre National du Cinéma et de l’imagerie animée. « L’objectif est de susciter la curiosité et de favoriser l’ouverture d’esprit avec des films qu’ils n’ont pas l’habitude de voir  » explique Sabine Rintz, professeur documentaliste au collège de Tuband. Elle a accompagné les élèves de 6e et de 5 e de la classe « Quat’z’arts » option Arts visuels et ceux de l’atelier Ciné-Passion à la projection du premier film, mais il s’agit avant tout d’un travail interdisciplinaire, explique l’enseignante : « Nous sommes cinq professeurs de trois disciplines : français, histoire et documentation. Chacun réalise un travail avec ses élèves dans sa matière. »


Elèves du collège de Tuband accompagnés de leur professeur Sabine Rintz

Ouverture d’esprit

Le premier film sélectionné par l’opération, Couleur de peau : miel, évoque le contexte historique de la guerre de Corée, au début des années 1950, qui a entraîné l’expatriation de 200 000 enfants à travers le monde. « D’un point de vue historique, c’est l’opportunité pour le professeur d’histoire-géo de mettre le focus sur cette période. En français, les élèves étudient la fiche technique, font l’analyse du film et la description de l’affiche. En documentation, je les initie à la recherche. Ils doivent également réaliser un movie-trailer, une sorte de bande annonce sur le film qu’ils ont vu. »

Cinéphile, Sabine Rintz a mis en place l’atelier Ciné-Passion, suivi par 17 collégiens, tous les lundis, entre midi et treize heures. « Je fais intervenir dans cet atelier Rolland Rossero, réalisateur et scénariste calédonien. On regarde des films étrangers, d’animation, des documentaires etc. L’idée est de développer une culture cinéma. » Chaque année, les élèves de l’atelier Ciné-Passion réalisent un court-métrage qu’ils présentent au concours de court-métrage du Festival du cinéma de La Foa. Les thèmes choisis en début d’année portent sur des sujets d’actualité : la discrimination, l’inégalité garçon-fille, etc.

Discussion, réflexion et débat d’idées

C’est aussi un prétexte à la discussion : « Les sujets des films permettent d’entamer un dialogue. Pour Couleur de peau : miel, plusieurs thèmes se dégagent : l’amour-maternel, le rejet, l’adoption, l’identité, l’intégration, la famille recomposée, etc. » De quoi alimenter un débat et c’est aussi l’objectif de l’opération Collège au cinéma : faire naître la réflexion.

> Je souhaite m'abonner à ALERTE ACTUALITÉS
INFORMATIONS PRATIQUES
abonnement
> Je souhaite m'abonner à ALERTE EVENEMENTS