fontsmaller
fontbigger
printer

L'organisation provinciale


Issue des accords de Matignon-Oudinot de 1988 puis formalisée par la loi organique de 1999, la province Sud est l’une des trois subdivisions administratives du Territoire. Elle est placée sous l’autorité du Commissaire délégué de la République, Régis Elbez mais jouit d’une autonomie complète dans les compétences qui lui sont dévolues.

Sous la responsabilité de l'exécutif et du secrétariat général, l'administration de la province Sud est organisée en 14 directions qui, outre les services centraux à Nouméa, comportent des établissements ou services implantés dans les communes de l'Intérieur.

Elle compte environ 2 500 agents dont 1 200 enseignants du primaire public.

La province Sud est administrée par une assemblée élue au suffrage universel qui compte 40 conseillers provinciaux, dont 32 siègent au Congrès.
Le président dirige l'administration provinciale et exécute les délibérations prises en assemblée ou par le bureau. Il est assisté de trois vice-présidents et d'un cabinet.

Les élus provinciaux votent, à la majorité de leurs membres, des textes à caractère réglementaire. Les délibérations peuvent être également adoptées par le bureau de l'assemblée. Ce bureau est formé du président et des trois vice-présidents.

Les conseillers provinciaux travaillent au sein de 15 commissions intérieures, composées chacune de 8 membres. Leur composition tient compte de la représentativité politique de l'assemblée. Leur rôle est d'étudier les projets de délibérations dans les différents secteurs où la collectivité est compétente.

 

INFORMATIONS PRATIQUES
> Je souhaite m'abonner à ALERTE DERNIERE MINUTE
INFORMATIONS PRATIQUES
abonnement
> Je souhaite m'abonner à ALERTE EVENEMENTS