fontsmaller
fontbigger
printer

Ramsar : le plan de gestion intégrée des Lacs du Grand Sud soumis à la consultation publique


Ecrit le 31 janvier 2017 par la province Sud
Classer c’est bien ! Définir des objectifs de protection et d’usage, c’est mieux. C’est pourquoi, après l’inscription des Lacs du Grand Sud à la convention Ramsar en 2014 ; après la réalisation du diagnostic et l’organisation d’ateliers participatifs en 2016, le Plan de Gestion Intégrée de la zone des Lacs du Grand Sud est soumis à l’avis du public du 2 février au 15 mars 2017.

Le 2 février 2014, les lacs du Grand Sud étaient classés à la convention Ramsar, en tant que zones humides d’importance internationale. En plus des lacs du Grand Sud, cette zone comprend des rivières, des marais, des dolines et des systèmes karstiques qui jouent un rôle majeur dans la régulation du cycle de l’eau et de réservoir de biodiversité. De par l’isolement de la Nouvelle-Calédonie et les spécificités géologiques du Grand Sud, les nombreuses espèces de ce territoire présentent un fort taux d’endémisme. La flore et la faune doivent donc y être d’autant plus préservées. C’est également un espace sur lequel la ressource en eau est un enjeu pour les populations et le développement économique. La sécurisation de l’adduction en eau, la production d’énergie hydraulique, l’écotourisme et la sylviculture représentent les enjeux d’un développement durable du Grand Sud.

Des services rendus

L’ensemble du site classé rend une multitude de services écosystèmique qui bénéficient à ses usagers.

  • Service d’approvisionnement en eau (eau potable notamment) et de production sylvicole
  • Service de régulation de la qualité de l’eau et des inondations, limitation des effets du changement par la fixation du carbone par les forêts et le maquis
  • Service culturel (activités touristiques de pleine nature, sites culturels classés)

Des pressions

Le grand Sud, et plus particulièrement la zone classée, subit des pressions bien connus comme

  • les feux de brousse (perte d’habitats terrestres et aquatiques, accentuation de l’érosion et lessivage des sols et du transport solide dans les creeks, développement EEE au détriment des espèces autochtones),
  • les espèces exotiques envahissantes terrestres (gros gibiers, rats, chats, chiens…) et aquatiques (black bass, tilapias…),
  • les activités minières et sylvicoles,
  • le développement d’activités touristiques (risque d’augmentation de départ de feu…).

 

Un plan de gestion intégrée (PGI)

Collectivités, populations locales, partenaires associatifs, scientifiques, et économiques ont participé ensemble, au cours d’ateliers de travail, à l’identification des actions à mener pour garantir la conservation des Lacs du grand Sud, zone abritant des zones humides d’intérêt international.

Le projet de PGI sera consultable à partir du 2 février 2017 par le grand public afin de disposer du retour du plus grand nombre sur le devenir de ce site, autant dans sa conservation que dans son usage rationnel. Cette consultation s’inscrit dans la démarche volontaire de la province Sud à communiquer sur les enjeux environnementaux de son territoire et à associer le plus grand nombre aux décisions concernant notamment la gestion des sites naturels. Le PGI devra ensuite être validé, fin 2017, par  la commission environnement de la province Sud

Vous pouvez consulter le PGI sur : www.province-sud.nc/consultations-publiques

 

Ramsar : une convention au service des zones humides dans le monde

La Convention de Ramsar a pour objectif « la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides par des actions locales, régionales et nationales et par la coopération internationale, en tant que contribution à la réalisation du développement durable dans le monde entier ».  Adoptée dans la ville iranienne de Ramsar en 1971, cet accord promeut la conservation et l’utilisation durable des zones humides et de tous les services qu’elles fournissent, au bénéfice des êtres humains et de la nature.

 

 

 

 

> Je souhaite m'abonner à ALERTE ACTUALITÉS
INFORMATIONS PRATIQUES
abonnement
> Je souhaite m'abonner à ALERTE EVENEMENTS